Dominique Gayman

Nature contre nature

Posted in Non classé by Dominique Gayman on novembre 6, 2015

artcop21_logo

« ArtCOP21 – Agenda culturel Paris Climat 2015 »  www.artcop21.com #ArtCOP21

Exposition de François CARDI et Dominique GAYMAN

Les photographies, l’installation et les peintures de cette exposition croisent les regards des deux artistes sur le monde végétal, naturel, dénaturé, re-naturé. Elles évoquent la beauté du monde et l’urgence à la sauvegarder.

François_Cardi_blogdétail vert primaire

François_Cardi_quadriptyque_blogcage

Les quadriptyques de François Cardi « La parenthèse végétale » interrogent les produits marchands de la nature, fruits et légumes, et leur destinée comme déchets sur un marché parisien. D’autres photographies expriment en noir et blanc quelques états de la nature domestiquée et re-naturée.

Les peintures « Vert primaire » de Dominique Gayman ouvrent des points de vue comme autant d’écrans de nature. L’installation « Nature dénaturée » questionne une nature menacée où les espèces animales deviennent des spécimens de collection, des ornements, des reliques.

d_gayman_vert_primaireSérie Vert primaire

crânerenard

Dominique Gayman_install_cage

Nature dénaturée


Affiche Nature contre Nature_web


 

A far cry

Posted in Non classé by Dominique Gayman on septembre 13, 2014

Nuit blanche 2014 > Les projets off du GRA > Open Musée Street Art Contemporain > Samedi 4 octobre 2014, de 21h30 à 02h00 > Ateliers M1D, 20 rue Primo Lévi, 75013 Paris

2568

A1A2A5A7

A FAR CRY Installation visuelle et sonore interactive réalisée en collaboration avec SHADOW_COLLECTIF
Françoise Anger – Christiane Blanc – Dominique Gayman – Thierry Dilger

SHADOW_COLLECTIF questionne le comportement prédateur et destructeur de l’homme sur une biodiversité concrétisée par des images animées et des sons de la forêt tropicale. La végétation se déploie sur les baies vitrées du 20, rue Primo Lévi. La grille et le poteau signalétique du trottoir deviennent des liens interactifs, les toucher entraîne la destruction sonore de la forêt. Ici agir, c’est détruire.

LOGO_M13_PartenaireNuit_blanche_2014

Commentaires fermés sur A far cry

délimiter.observer.réagir.

Posted in Non classé by Dominique Gayman on septembre 1, 2013

Work in progress, Christiane Blanc & Dominique Gayman

A partir d’installations-performances initiées en forêt primaire de Guyane en 2012, nous intervenons dans divers environnements : le mètre est utilisé comme gabarit et modalité artistique pour appréhender la vitalité de la nature, mais aussi la rencontre parfois brutale de l’homme avec la nature.

délimiter_observer_réagir
Nos installations s’inscrivent dans un parcours artistique nomade : forêt guyanaise, Parc de l’Institut français de Vienne,  Parc de Santana à Rio de Janeiro, etc..

cube_miroircube_miroir_1

cube_miroir_3rio_santana_3_1délimiter7

> Captation d’un mètre cube de biodiversité #4 (Cube miroir), Square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2014
> Captation d’un mètre cube de biodiversité #3 (liens de toile blanche), Bienal internacional de ocupação publica, Rio de Janeiro, août 2013
> Captation d’un mètre cube de biodiversité #2, Institut français de Vienne, Palais Clam-Gallas, juin 2013
> Captation d’un mètre cube de biodiversité #1, Petit Yaoni, Pk.16, Guyane, novembre 2012

lienslien_2lien_3lien_4

Installations-performances, Guyane, novembre 2012 

c_blanc_d_gayman_m3_5c_blanc_d_gayman_m3_6

Un séjour de 4 semaines en forêt tropicale humide, la rencontre avec Delphine Miau-Boulanger, géologue, les échanges sur ses travaux de revégétalisation d’une nature détruite par l’orpaillage, ont favorisé l’expérimentation de formes artistiques utilisant des unités de mesure pour appréhender la vitalité de la nature.

A la démesure des éléments naturels observés, nous opposons le mètre comme mesure/étalon. Utilisation de 2 modules composés de liens de toile blanche : 1 cube de 1m3 et 1 carré de 1m2. Le m2 est aussi utilisé par les centres de recherche dans les tests de transfert de couches végétales pour revégétaliser l’espace naturel détruit.

c_blanc_d_gayman_installation_m3_4c_blanc_d_gayman_installation_m3_3

Mesurer la démesure, Forêt du PAG (Parc Amazonien de Guyane), Saül

« Capturing one square meter of biodiversity », « To mesure the un-mesurable »
Site specific installations-performances, forest of the PAG (Parc Amazonien de Guyane)
A four week stay in rainforest, meeting with a geologist, Delphine Miau-Boulanger, talks about her re-planting work, in damaged forest areas, gave ways to the experimentation of artistic forms using measurement units in order to grasp nature’s vitality. We oppose « measure », 2 white cloth standard units : a 1m3 cube and a 1m2 square to the excessive unmeasurable nature we observe. It happens that Delphine Miau-Boulanger makes use of 1m2 unit in her tests, transferring vegetable layers in order to re-plant destroyed natural land.

c_blanc_d_gayman_installation_m2c_blanc_d_gayman_installation_m2_j1

c_blanc_d_gayman_installation_m2_j2c_blanc_d_gayman_installation_m2_j3
Une semaine d’expériences végétales sur 1 m2 (extraits), forêt du PAG – Parc Amazonien de Guyane, Saut Athanase

1m2 de toile blanche créé un espace vierge. Au bout d’une semaine,  la toile se déforme sous la poussée des plantes et de multiples déchets végétaux s’entassent, se décomposent pour nourrir d’autres végétaux. La régénération naturelle est perpétuelle, les cycles sont sans fin.

« A one week vegetable experience on a 1 m2 cloth » (excerpt)
Site specific installation forest of the PAG – Parc Amazonien de Guyane

A 1m2 white cloth creates a virgin place on the forest soil. After a week’s time, plants have pushed up the cloth which has lost its square shape and various vegetable waste materials pile up on it, ready to decompose for the benefit of other vegetable forms.

Nature’s regeneration is everlasting, its cycles are endless.

Canopée #1

Posted in Non classé by Dominique Gayman on juin 22, 2013

Installatin visuelle et sonore réalisée avec SHADOW_COLLECTIF

Quel futur pour notre environnement urbain ?

1FENS_2013_atelierBIS

Grâce à des moyens numériques, visuels et sonores, notre installation présente un futur urbain où la nature est réintroduite, c’est-à-dire, les métamorphoses possibles d’un quartier. La nature évoquée est celle d’une jungle où la biodiversité, sous toutes ses formes, animales et végétales, sonores et visuelles reprend ses droits.

Notre action se situe aux Cours de l’Industrie, 37 bis rue de Montreuil, Paris 10, un ensemble d’ateliers en mutation.
AtelierBis  y invite SHADOW_COLLECTIF pour une soirée événement à l’occasion de Futur en Seine.

Perfusons !

Posted in Non classé by Dominique Gayman on avril 15, 2012

Installation in situ, Biennale d’art contemporain, Génie des jardins, Jardin Majorelle, Paris, 2012


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que serait l’homme sans la forêt ? Partout dans le monde, la forêt tropicale est menacée, en survie. Imaginons un scénario de science fiction où l’ensemble des ressources naturelles épuisé nécessiterait des mesures urgentes de secours. Les hommes et la nature sous perfusion.. un scénario de science fiction ? Pas si sûr.

Installation in situ, Centre de création de la mode du Cameroun – CCMC
RAVY 2012, Rencontres d’Arts Visuels de Yaoundé, Cameroun, en partenariat avec le C.R.A.N.E.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo n°2 Bobb Muchiri

Uni_vert

Posted in Non classé by Dominique Gayman on décembre 1, 2011

flyer_canopee

Canopée a participé à plusieurs évènements :
–  9ème festival de Brest Longueur d’ondes 2011
– Campus Paris

Ecouter la création sonore de Thierry DILGER sur Sonabilis.
Enregistrements de sons Dominique Gayman à Kinabatangan, Sabah, Borneo, 2011

 

 

 

 

 

 

 

La jungle, territoire de l’expédition et de l’observation de la biodiversité, devient source d’inspiration pour créer des installations et un univers pictural baroque et insolite. Exubérance, humidité, pourriture, densité végétale et animale, forêt refuge, monde bruyant hostile.  Explorer cet univers, le confronter à la société contemporaine, multiplier les champs d’exploration.

Installations in situ, painting, Sukau, Sabah, Bornéo 2011


Merci à Isabelle Lackman, primatologue, à Marc Ancrenaz, vétérinaire, dirigeants de HUTAN, KOCP – Programme de conservation des oran utan du Kinabatangan (Sukau, Borneo) – à Hamisah Elahan, directrice Unité de recherche sur les oran utan, à Felicity Oram, primatologue pour avoir facilité vidéos et prises de sons.

Extraits portfolio


Commentaires fermés sur Uni_vert

« sur la brèche »

Posted in Non classé by Dominique Gayman on octobre 5, 2011

NUIT BLANCHE 2011, projet associé Mairie de Paris.

Installation vidéo-sons in situ réalisée avec  SHADOW_COLLECTIF
Françoise Anger
Christiane Blanc
Thierry Dilger
Dominique Gayman

Street sound installation with projections. Listen to a short version of the sound piece on sonabilis.com
Factory work sequences, loop images, repetitive sounds, sugggest industrial memories and the current atterns of compulsive consumption.Words, fluorescent pink images of inductrial objects, icons of the consumer society embody everyone’s dreams.


 

 

 

 

 

 

Free’p’Star, 61 rue de la Verrerie, Paris 75004

> LE DRESSING, vidéo art in Free’P’Star

Des séquences de travail en usine, images en boucles, sons répétitifs, suggèrent la matière des mémoires industrielles et restituent les modes actuels et compulsifs de consommation. Le rêve de chacun est traduit par des images d’objets industriels rose fluorescent, icônes de la société de consommation.

Roulement#2

Posted in Non classé by Dominique Gayman on avril 1, 2011

Roulement#2, installation vidéo-sons in situ, réalisée avec  SHADOW_COLLECTIF

USER_FRIENDLY#3, Plateforme, Paris, 2011

Créée à partir d’un travail sur les mémoires industrielles et le rythme de travail en usine,  évoque une mobilité mécanique contraignante et étouffante. L’angoisse qui en résulte questionne les conditions de vie imposées par une croissance incontrôlée. Roulement #2 est projetée dans une ambiance de vapeur épaisse propulsée par une machine à fumer.

Commentaires fermés sur Roulement#2

atelier 38579.1

Posted in Non classé by Dominique Gayman on avril 1, 2011


Installation vidéo-sons-objets réalisée avec SHADOW_COLLECTIF
Exposition collective « Mémoires industrielles », Bastille Design Center, Paris, 2011

Merci à Alban Poirier, réalisateur avec Jean Serre du film « Lorraine coeur d’acier » 1980, à Joyce Sebag, Jean-Pierre Durand, réalisateurs du documentaire « Rêves de chaîne » 2006, qui nous ont permis d’utiliser les images de leur film.


Experiment « sur le fil… »

Posted in Non classé by Dominique Gayman on octobre 22, 2010

 

 

 

 

 

Installation peinture-vidéo sonore in situ, réalisée avec Françoise Anger et Clara Gensburger (assistance prise de vue)
Experiment « sur le fil… »a participé à plusieurs événements en 2010 :

  • Galerie VBK, Berlin
  • Aizu Art College/Performance Festival, Mishima, Japon
  • MMAC/Fukushima Contemporary Art Biennale, Japon


« sur le fil… » expérimente les entre-champs, les croisements peinture-vidéo.

La projection de vidéos et de photos sur une silhouette peinte d’adolescente investie de son histoire et de sa sensibilité, anime et inscrit ce personnage parmi d’autres mémoires et d’autres histoires. Les images obtenues, entre fiction et réalité, créent de nouvelles modalités de représentation.

Arrêts sur images.

This installation experiments cross-overs of a static object (painting) and a dynamic media (video). It uses the projection of videos on a painted silhouette of a teenager, yet also filled with her memories and other personal stories. The images obtained concretize fragments of reality and create a new space of representation.
Video #2 proposes a new developpement towards video projection, recreated from a combination of photograph-video-painting filmed with a moving background. This new « in-between is the testimony of the installation.



Commentaires fermés sur Experiment « sur le fil… »

Microfaune pour WWF

Posted in Non classé by Dominique Gayman on mai 29, 2010

Installation in situ sur une quarantaine d’arbres dans les Jardins de Bagatelle, Paris 2010.

Exposition « Naturel brut », avec Art orienté objet, Thierry Boutonnier, Pauline Bastard, Michel Blazy, Cédric Carles et les Nuits de la Phaune, Olivier Darne, EBCY, Dominique Gayman, Gérard Hauray, Rodolphe Huguet, Hanna Husberg, Daniel Ibled, Olivier Leroi, Théo Mercier, Mu, Hugues Reip, Sylvain Rousseau et François-Eudes Chanfrault, Aurélie Slonina, Julien Vantal, Stéphane Vigny.
WWF, Commissaire général de l’exposition, Lauranne Germond (COAL)

« Et si ces organismes vivants qui nous semblent si communs devenaient rares au point d’être mis sous verre? C’est la question que cette installation propose d’explorer, mettant en évidence le tempérament prédateur de l’homme qui envisage la nature comme une source de biens de consommation intarissable. » WWF

Microfaune, située dans le sous-bois des Jardins de Bagatelle ( 48º 52′ nord, 2º 15′ est), est réalisée avec le soutien de Deyrolle pour les papillons.

Placer le spectateur dans ce déséquilibre et devant cette étrangeté, le monde de la taxidermie en milieu naturel. Donner à voir des espèces animales comme spécimens de collection : témoignages, ornements et reliques. Beauté formelle et effroi face à la mort démultipliée.

Marqueurs sensibles de l’état de l’environnement, symboles de la profusion et de la magnificence de la nature, les papillons par leur vie éphémère sont encore miroirs de vanité. Confronter le spectateur à la catastrophe imminente, c’est aspirer son imaginaire vers le ravissement d’une nature sauvegardée.

If those organisms that seem so common became so rare as to be exhibited under glass ? This is the question the installation proposes to explore with very simple means : entomologist’s boxes with a butterfly often pinned upside down, fixed on tree trunks.

I install in situ Microfaune in different biotopes, preferably tropical or equatorial, sanctuaries for different species. The photograph is both a record and a witness.

5° 13′ sud, 119° 37 nord, Parangloe, Sulawesi, Indonésie,2008

33° 32′ sud, 45º 15 ouest, Pulso, Brésil, 2011

0º 31 sud, 121º 37 est, Archipel des Togian, Indonésies, 2008

1º 11′ sud, 120º 3′ est, Palolo, Sulawesi, Indonésie, 2008

37º 28′ nord, 139º 38 est, Mishima, Japon, 2010

Commentaires fermés sur Microfaune pour WWF

Il était une fois la selve

Posted in Non classé by Dominique Gayman on décembre 11, 2009

« Les combinaisons de figures peintes et découpées de Dominique Gayman ouvrent à un univers baroque et insolite, entre forêt amazonienne et cabinet de curiosité. Réalisées à l’échelle 1, créant une sorte de frontalité, de proximité immédiate, ces scènes semblent évoquer tout à la fois des récits de voyage, d’expéditions lointaines, des rêves de territoires encore inexplorés.. » Agence Pop

« Dominique Gayman’s combinations of painted and cut-out figures unveil a strange and baroque universe, somewhere in between the amazonian forest and a cabinet of curiosities. While their life-size scale makes for a kind of frontality, an immediate proximity, they create scenes that evoke travel journeys, far-off expeditions, dreams of unexplored territories.. »

Exposition collective avec Katrin Bremermann, Jeanne Clauteau, Dominique Gayman, Patricia de Gorostarzu, Alice Morlon, Catherine Olivier, Laurent Pernot, Maryline Pomian, Tiphanie Spencer.
Fondation Florence, Espace Commines, novembre 2009

Espace Commines, premier plan installation de Maryline Pomian

Consolation

….

Lost in jungle

Terrine

Commentaires fermés sur Il était une fois la selve

Pelouse au repos

Posted in Non classé by Dominique Gayman on octobre 9, 2009

Installation in situ réalisée dans le Square de La Roquette pour le Génie des jardins 2009

Dans un double mouvement – décollement & recouvrement, domestication & rebellion – s’agit-il de la domestication de la nature par l’homme pour son bien-être ou de la rebellion de la nature ?

Installation D. Gayman

Installation D. Gayman

Installation D. Gayman, Photo F. Vermeil

Installation D. Gayman, Photo F. Vermeil

Commentaires fermés sur Pelouse au repos

Roll session

Posted in Non classé by Dominique Gayman on avril 29, 2008

Exposition Cité Internationale Universitaite de Paris – CIUP

EXTRAITS

see & run, acrylique sur toile, 120 x 120

traction_avant, acrylique sur toile, 120 x 120

Commentaires fermés sur Roll session

Instantanés

Posted in Non classé by Dominique Gayman on avril 29, 2008

Sujet unique sur fond blanc, approche frontale, cadrage identique.(extraits) acrylique sur bois, 45 x 54

Commentaires fermés sur Instantanés

Circulez, y’a rien à voir

Posted in Non classé by Dominique Gayman on avril 29, 2008

Installation réalisée en collaboration avec Soazic Guezennec.

Au Cap de Bonne Espérance, devant la Grande Muraille, etc. des touristes se photographient derrière un panneau indiquant le lieu, en laissant le paysage désespérément hors du cadre. Dans les parcs nationaux américains, des panneaux Photo point indiquent aux touristes les lieux à photographier.

Nous installons un panneau portant la mention Photo point traduit en plusieurs langues devant un paysage visiblement dénué d’intérêt. Une borne met à la disposition du public un appareil photo.

« Circulez, y’a rien à voir » a participé à plusieurs manifestaitons :

– Champ/hors Champ en 2004 à La Borne
– Art_Tuilage 2005 organisé par le Centre d’art contemporain C.R.A.N.E. L’installation a circulé pendant un mois en Bourgogne à l’occasion de l’été des arts.
– Les photos prises par les passants, non facturées, surexposées, floues, décentrées, ont été exposées au C.R.A.N.E. au Château de Chevigny à Millery.


Photo Bernard François, tous droits réservés.

Circulez, y’a rien à voir se moque des regards formatés, introduit une réflexion sur le regard, induit une appréciation du rien, du plein, du rien bien plein.

Extrait du texte de Seloua Luste Boulbina écrit pour « Circulez, y’a rien à voir ».

« Regarde ! Où ? Je ne vois RIEN… Non, là.. Tu ne vois pas ? « Un paysage, c’est un regard, ce n’est pas une chose. Il n’y a, dans la nature, et ailleurs, rien à voir à proprement parler. Marcher, se promener, avancer, reculer, passer, aller, revenir, se déplacer quelque part dans le monde. Pas de pause, pas de pose. Rien. Un rien concret, un rien bien plein. Un rien du tout.. »

Commentaires fermés sur Circulez, y’a rien à voir

Sorciers du climat

Posted in Non classé by Dominique Gayman on avril 29, 2008

Projet d’installation conçu en collaboration avec Soazic Guezennec

Afin de diminuer l’effet de serre des scientifiques étudient la possibilité d’enfermer des gaz carboniques dans des cavités terrestres ou dans des fonds marins.

D’autres s’intéressent à l’absorption des ces gaz par les plantes. L’objectif est d’accroître la productivité végétale en plantant des forêts appelées « puits de carbone ».

Pour illustrer ces expériences, nous installons des cubes ou des tubes « capteurs de fumée », les uns en zone désertique, les autres en forêt.

Sorciers du climat interroge le rapport de l’homme à la nature. Quand la mémoire végétale est saturée par la pollution.


Commentaires fermés sur Sorciers du climat